—

10 août 2022

Bulletin mensuel du marché du travail au Québec - Juin 2022

En juin, l’emploi est à la baisse au Québec ( 27 000;  0,6 %) et au Canada ( 43 200;  0,2 %).

Consultez le dernier bulletin sur le marché du travail (PDF, 526 Ko)

  • Au Québec, la baisse de l’emploi a touché le temps plein ( 40 100;  1,1 %) alors que le temps partiel a augmenté (+13 000; +1,7 %).
  • Les secteurs où l’emploi, en nombre, a le plus augmenté sont : services professionnels, scientifiques et techniques (+9 600; +2,6 %), fabrication (+9 400; +1,9 %) et agriculture (+3 600; +6,7 %).
  • Les secteurs où l’emploi, en nombre, a le plus baissé sont : foresterie, pêche, mines, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz ( 9 300;  18,4 %), information, culture et loisirs ( 8 400;  4,5 %) et soins de santé et assistance sociale ( 7 500;  1,2 %).
  • La baisse de l’emploi a touché aussi bien les hommes ( 14 200;  0,6 %) que les femmes ( 12 800;  0,6 %).
  • Une création nette d’emplois est observée dans le secteur privé (+9 800) et une baisse dans le secteur public ( 26 600) et chez les travailleurs autonomes ( 10 200).
  • La baisse de l’emploi a touché tous les groupes d’âge : les 55 ans et plus ( 13 600;  1,4 %), les 15 à 24 ans ( 11 300;  1,9 %) et les 25 à 54 ans ( 2 300;  0,1 %).
  • Par rapport à juin 2021, l’emploi a augmenté au Québec (+70 600; +1,6 %). La hausse a touché l’emploi à temps plein (+66 400; +1,9 %) et celui à temps partiel (+4 200; +0,5 %).
  • La moyenne de janvier à juin 2022 indique que l’emploi a augmenté (+145 700; +3,5 %), par rapport à la même période de 2021. La hausse a touché l’emploi à temps plein (+80 200; +2,3 %) et celui à temps partiel (+65 600; +9,1 %).
  • Par rapport au mois dernier, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage (p.p.), à 4,3 % au Québec (au troisième rang des provinces canadiennes, après le Manitoba et la Saskatchewan) et a baissé de 0,2 p.p. au Canada à 4,9 % (son niveau le plus bas depuis 1976). Par rapport à juin 2021, le taux de chômage a baissé de 1,9 p.p. au Québec et de 2,7 p.p. au Canada.
  • En juin, les taux d’activité (63,6 %;  0,5 p.p.) et d’emploi (60,9 %;  0,5 p.p.) sont en baisse.
  • En juin, la population active a baissé au Québec ( 26 100;  0,6 %) et au Canada ( 97 500;  0,5 %). Par rapport à juin 2021, elle a baissé au Québec ( 18 200;  0,4 %) et a augmenté au Canada (+257 500; +1,3 %).
  • L’analyse par niveau de qualification montre que l’emploi est en hausse pour le groupe « hautement qualifié »1 (+13 200; +0,6 %) et en baisse pour les groupes « peu qualifié »2 (-25 400; -1,8 %) et « qualifié »3 (-14 800; -2,1 %).
  • Pour la population des 15 à 64 ans, les taux d’activité (80,2 %; -0,3 p.p.) et d’emploi (76,7 %; -0,3 p.p.) sont en baisse. Le Québec se situe au quatrième rang des provinces canadiennes pour le taux d’activité et au deuxième pour le taux d’emploi.
  • Finalement, la comparaison par rapport à la situation d’avant la pandémie (février 2020) montre que le niveau d’emploi, observé en juin 2022, a peu varié (-500; -0,0 %). Cependant, on observe une hausse de l’emploi à temps plein (+21 900; +0,6 %) et une baisse de celui à temps partiel (-22 400; -2,8 %).

magnifiercrossmenuchevron-upchevron-down